Archives pour la catégorie Actualités

Stages EFPL en éco-construction

« L’écoconstruction ou construction durable est la création, la restauration, la rénovation ou la réhabilitation d’un bâtiment en lui permettant de respecter au mieux l’écologie à chaque étape de la construction, et plus tard, de son utilisation (chauffage, consommation d’énergie, rejet des divers flux : eau, déchets). »

Stages à venir

Source : http://eco-formation.org

L’établi – Ateliers en libre service et Bibliothèque d’Objets

Logo-Létabli-2-Blanc-petit-sans-fond

L’association L’Etabli s’est donné pour mission de servir de laboratoire aux initiatives de l’économie circulaire.

At Blandy's Wine Lodge, Funchal, MadeiraSes fondateurs se sont réunis autour de la conviction que les modes de production et de consommations actuels ne répondait de manière satisfaisante ni aux besoins des individus ni aux limites inhérentes aux ressources disponibles.
Comme première initiative, l’Etabli lance un projet pilote autour de deux concepts :

letabli-atelierCette première initiative s’attaque donc aux problématiques de l’approvisionnement et des durées de vie des objets de consommation.

Le fonctionnement de l’association repose sur l’engagement bénévole des adhérents et grâce aux activités économiques générées par les services rendus. Les membres offrant du temps à l’association ou mettant à disposition des objets se verront rétribués en crédits d’emprunt ou en temps d’utilisation des espaces d’atelier.

L’Etabli est situé sur le site des Biscottes
19 avenue du Moulin Marcille
49130 Les Ponts de Cé
http://www.letabli.org

Rencontre autour des Oasis du Pays Angevin

Vous êtes invitez à découvrir de nouvelles formes de « Vivre ensemble » dans la région : éco-habitat partagé, habitat participatif, éco-hameau, éco-quartier, éco-village, commune engagée dans la transition…

Vendredi 26 juin à 20h, Théâtre de l’Hôtel de Ville
1, rue Jean Gilles – Saint-Barthélemy-d’Anjou (49124)

Réservation conseillée auprès du Théâtre : 02 41 96 14 90
Participation libre et nécessaire.

Le mouvement Colibris organise partout en France une série de conférences régionales pour promouvoir ces nouveaux espaces de vie. Lors de cet événement, les Angevins sont invités à rencontrer les porteurs de projet de quatre habitats écologiques et participatifs de la région : l’Oasis des 7 Cercles (Jarzé), l’éco-hameau du Ruisseau (Moisdon-la-Rivière), l’éco-quartier Les Prés et l’habitat groupé Pour un Habitat Différent (Angers). Vous pourrez également rencontrer Mathieu Labonne, directeur de Colibris, qui animera la conférence.

Le projet Oasisoasis en tous lieux

Début 2015, Colibris a lancé le « projet Oasis », qui vise à développer et accompagner des citoyens dans la création de lieux de vie participatifs et écologiques. Il existe déjà plus de 33 oasis en France. Cette série de conférences sera l’occasion pour les citoyens et les élus de découvrir ces nouvelles formes d’habitats.

Vous voulez en savoir plus ?
>>> Voir le site de Colibris
>>> Télécharger la plaquette de présentation
>>> Voir la carte des oasis existantes

Pour visualiser le mail en entier : cliquez ici.

Séminaire « Habitat et solidarités » à Lorient le 29 janvier 2015

affiche seminaire

« L’habitat est un élément essentiel de l’inclusion sociale. Depuis 10 ans une part croissante de la population vit une situation de pauvreté qui entraîne une précarisation quant à l’accès à un logement décent, à l’énergie et aux besoins essentiels. Notre modèle de production de l’habitat ne répond pas toujours aux besoins des publics fragilisés : jeunes, couples, anciens… avec de faibles ressources.

Les acteurs de l’économie sociale s’inspirent de modèles expérimentés le siècle dernier ou, en inventent de nouveaux pour construire, rénover et faciliter l’accès autrement au logement : auto-construction, coopératives, régies de quartier, formation, habitat participatif… sont autant de voies nouvelles qui peuvent permettre, en complément
des politiques publiques, de résoudre la difficulté de notre société à produire un toit vivable pour tous/tes.

Cette rencontre sous forme de séminaire propose trois temps pour :
• S’informer
• Échanger et discuter sur des thèmes qui concernent les nouvelles solidarités pour l’habitat
• Réfléchir et proposer des axes de travail autour de l’Habitat et les solidarités. »

Initialement programmé à Lorient fin novembre, reporté au Jeudi 29 janvier, à Lorient, de 9h à 17h. L’inscription en ligne préalable est obligatoire, pour des questions d’organisation : http://goo.gl/forms/0Dqa5GgxNE

N.D.L.R. (APACHE) : Si vous souhaitez covoiturer depuis le Maine-et-Loire, nous pouvons vous mettre en relation.

Programme du séminaireAccès au séminaire

Causerie « Habitat participatif : mais que font les banques ? »

affiche de la causerieSource : http://corinnebouchoux.eelv.fr

« Corinne BOUCHOUX organise une nouvelle « causerie » le 1er décembre prochain sur le thème : « Habitat participatif : mais que font les banques ? ».

Alors que l’an dernier, on fêtait à Angers les trente ans de l’association « Habitat Différent », précurseur en termes de projet d’habitat participatif dans le Maine et Loire, de nombreux projets d’habitat participatif germent dans tout le département. Mais tous n’aboutissent pas…  Le financement peut parfois bloquer des projets pourtant viables. Les familles intéressées, aux moyens financiers hétérogènes, ont parfois du mal à obtenir des prêts auprès des différentes banques, ce qui met en péril les projets lorsqu’un bailleur social n’est pas impliqué.

Un exemple concret de projet d’habitat participatif sera présenté par l’association « Ecolodo », composée de plusieurs familles, à Pellouailles les Vignes.

Olivier Cencetti, de l’association « Echos Habitants » basée en Loire Atlantique, qui développe l’habitat participatif et coopératif, nous expliquera les montages financiers qui peuvent être réalisés ainsi que les points de blocage rencontrés.

La Sénatrice évoquera également les difficultés, pour certains porteurs de projets d’habitat participatif, à obtenir des prêts des banques sans l’aide d’un bailleur public.

Cette « causerie » aura lieu le lundi 1er décembre 2014, Salle Paul Bert, 12 rue d’Assas à Angers, à 20 heures. Entrée libre et gratuite. Un pot sera offert par Corinne Bouchoux à l’issue de cette réunion publique.

Merci de vous inscrire par courriel : h.bieri@clb.senat.fr ou téléphone : 02 41 72 82 22.« 

Hamosphère Coopération et la réversibilité

logo hamosphère coopération

Source : http://hamosphere-cooperation.org

« Créée en 2012, Hamosphère est un regroupement d’acteurs aux compétences complémentaires (architecte, juriste du droit de l’environnement, technicienne environnement, accompagnateur coopératif et solidaire) qui propose des outils d’accompagnements coopératifs et des solutions d’aménagement du territoire flexibles et réversibles pour dynamiser les territoires ruraux et péri­urbains. Hamosphère est composée d’une équipe pluridisciplinaire et expérimentée connectée à un réseau de professionnels de l’éco­construction, d’universitaires et d’acteurs institutionnels et socio­économiques.

Les zones rurales et périurbaines font l’objet de forts enjeux économiques, sociaux et environnementaux : dépression économique et démographique, mal logement, besoin de préservation et de protection des zones agricoles et naturelles, besoin de reconstruction de lien social. De plus, aujourd’hui, avec l’urbanisation croissante, l’équivalent de la surface d’un département tous les dix ans disparaît sous le béton ou l’asphalt (source/association Terre de Liens). Malgré les efforts des collectivités pour tempérer ce phénomène, il est nécessaire de proposer des alternatives complémentaires. L’aménagement de nos territoires doit s’adapter aux besoins changeants et aux enjeux futurs de notre société.

Les besoins de mobilité sont réels (mobilité de travail, mobilité d’espaces de vie, mobilité culturelle, etc.) pour permettre à chaque personne de trouver sa place (rareté de l’emploi, de la terre, du logement, etc.). Ces besoins de mobilité sont aussi à mettre en lien avec les effets que nos organisations de vie engendrent sur les territoires (artificialisation des terres, croissance des besoins énergétiques, rareté des matières premières, etc.).

A la manière de l’économie qui ambitionne de devenir circulaire aujourd’hui, l’utilisation d’un espace pour développer des activités et/ou se loger, doit devenir éphémère et réversible (en complément de la densification pérenne des aires urbanisées). Cette utilisation dépend avant tout d’un droit d’usage et non d’un droit de construire qui fige définitivement la notion de propriété et bloque tout retour à l’utilité primaire des sols. Ainsi, si nous occupons un espace pour y vivre un moment, créer une dynamique locale et s’appuyer sur des circuits courts, il doit pouvoir revenir à sa mission d’origine.

Cette approche intégrante et à haute capacité d’adaptation donne le gage d’un aménagement sur le territoire, plus respectueux de la biodiversité, de l’Homme et de son devenir socio­-économique. Nous travaillons à rendre l’aménagement du territoire adaptable et cohérent avec une société en pleine mutation. »

Image du principe d'hamosphère coopération

Projet de cohabitat dans le futur écoquartier des Dolantines à Pellouailles-Les-Vignes

logo ecolodo

Lancé à l’automne 2012, par la Mairie de Pellouailles-les-Vignes, par la SODEMEL, le grand aménageur du Maine-et-Loire et par l’association ALISEE pour l’accompagnement, le projet de cohabitat dans le futur écoquartier des Dolantines à Pellouailles-Les-Vignes entre dans sa phase de réalisation concrète.

2013 a vu la création de son association  « L’Eco-Logis des Dolantines »,
2014 est l’année de collaboration avec l’équipe d’architectes que le petit groupe des cohabitants vient de se choisir.

Il s’agit d’une équipe locale, dénommée « le groupement », organisée autour de l’architecte Rudy château (Hamosphère Architecture), et composée de l’architecte Sylvain Houpert (Arkitekto), et des maîtres d’oeuvre Christian Hamani (Paille sans frontière) et Vincent Le Jolly (construction-ecolomique)

Leur grande expérience de l’écoconstruction et leur capacité à réduire les coûts de manière importante ont été des critères décisifs pour leur sélection.

Pour plus de détail sur le projet, consultez la fiche présentation EcoLoDo-V3

Le projet rassemble 5 familles actuellement.
Et elles sont en recherche de nouvelles personnes ou familles : elles donneront encore plus de force et d’ambition à ce projet !

Les seules conditions requises : un goût du voisinage solidaire, une sensibilité à l’écologie et une capacité financière pour accéder à la propriété (en copropriété dite « horizontale »)

C’est le moment idéal pour intégrer le groupe !
Dans quelques mois (quelques semaines même !) il sera trop tard !

N’hésitez pas à contacter François Taveau au 0(six) 52 63 71 62 pour plus d’informations !

Source : http://site.colibris-paysangevin.org